LES SUIVANTS

Projet d’expédition et de recherche.
Départ 24 septembre 2015 de Nantes.
Retour indéterminé.

ÉPISODE I : PRÉPARATION
(1628 heures / 203,5 jours)

ÉPISODE II : ACTION

L’expédition les suivants, devait s’engager dans le sillage de l’endurance mené par Ernest Shackleton, explorateur du début du XXe.

Protocole :
Partir avec un co-équipier sur un voilier de 10 m.
Chercher à mettre un pied sur le continent Antarctique.

-

Outre la création d’une bibliothèque mobile, l’expédition devait être l’occasion de poursuivre une réflexion sur l’histoire de l’action comme geste artistique et plus particulièrement d’analyser le rapport qu’elle entretient avec la notion de défi.

-

CARTE DE L'EXPÉDITION

L'expédition sur le site du FRAC PAYS DE LA LOIRE

ÉPISODE III : AVARIE

4 octobre 2015 : LA BARRE DE TOKEN CLASH NOUS LÂCHE.
Nous sommes hélitroyés par les secours espagnoles et ramenés à terre.

C'est une évidence soudaine, 100 ans plus tôt en octobre 1915, Shackleton abandonne l'Endurance.
Partis sur les traces d'une expédition échouée, nous sommes fatalistes.

-

96% du temps engagé dans l’expédition a été consacré à la préparation.
LA PART MAUDITE

-

ÉPISODE IV : FUITE

décembre 2015 > février 2016
Buenos Aires > Valparaiso > Ushuaïa > Buenos Aires

NOUS AVONS FUIT ET NOUS AVONS APPRIS QUE LA FUITE ÉTAIT LA SEULE ACTION POSSIBLE ET SALVATRICE.

LE FATALISME EST ANÉANTI.

-

Avec le soutien du CNAP, Centre national des arts plastiques (soutien pour une recherche artistique), de l'Institut Français et de la Région des Pays de la Loire, ainsi que du FRAC Pays de la Loire.

45_plus-au-sud-1000.jpg
     LES SUIVANTS,
Plus au sud - Par réflexe poursuivre à pied, novembre 2015